Mobilité et formation

L’international est une des composantes de l’association gestionnaire AEFRTES.

Mobilité internationale de formation

Ressources humaines et institutionnelles

A l'ESTES, une Commission internationale organise, coordonne et développe les activités à dimension internationale (mobilités, projets, partenariats). Elle réuni mensuellement des représentants des départements de Formation Initiale, Formation Continue, Développement et Recherche. L’ingénierie pédagogique et les contenus de formation spécifiques complètent la préparation des candidats à la mobilité. Un secrétariat accueille les personnes en mobilité entrante et sortante. Il assure l’accès à une documentation adaptée. L’équipe pédagogique veille à la sécurisation des parcours de mobilité et favorise la promotion et la valorisation des projets individuels et collectifs à l’international.

Un dispositif au service de la mobilité

Les formations initiales à l’ESTES (assistant de service social, éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé) se déroulent sur trois années de formation. Chacun de six semestres de formation est organisé en modules permettant la capitalisation de 2 à 10 crédits ECTS. Des modules théoriques et/ou de pratique professionnelle permettent la validation d’une période de mobilité académique et/ou de stage. Chaque module est subdivisé en unités d’enseignements capitalisables au sein d’un même domaine de compétence. Une commission d’étude et de cursus veille à l’établissement des Learning agreement, à la correspondance des contenus de formation et à la reconnaissance des crédits validés dans le cadre d’une mobilité à des fins d’apprentissage. Les personnes en mobilité entrante ont la possibilité de valider des unités spécifiques de libre élection (groupe d’analyse des pratiques professionnelles, semaine session et spéciale, unités optionnelles). 

Pour faciliter l’intégration des étudiants entrants, la commission internationale propose un accueil semestriel et favorise les liens entre étudiants locaux et internationaux, notamment avec le soutien des étudiants de l’ESTES partis ou ayant un projet de mobilité.

Le dispositif de formation propose trois types d’intégration. Les semestres 1 (S1) et 2 (S2) sont accessibles aux candidats avec un projet de mobilité académique et/ou de stage. Les S 3 et S 4 sont adaptés aux étudiants qui réalisent une année complète de mobilité. Le S 5 n’est accessible qu’en mobilité de stage. Le S 6 est dédié aux épreuves finales de certification. Les enseignements sont dispensés en français. L’unité d’enseignement « travail social international » est en anglais ou allemand.

Une mobilité inscrite au sein d'un réseau de partenaires

Tout projet de mobilité académique ou de stage s’inscrit dans le cadre d’un accord interinstitutionnel entre l’ESTES et ses partenaires en Europe et/ou à l’international. Une lettre d’invitation (STA), learning agreement (SMS) ou convention de stage (SMP) accompagne tout projet de mobilité. L’information est diffusée par voie d’affichage, documentation et réunions préalables à la mobilité. Toute candidature présente une lettre de motivation et un CV. La commission études et cursus se prononce sur la recevabilité du projet au regard des exigences pédagogiques. La commission internationale veille à la faisabilité et à la sécurisation du parcours de formation. Un référent école informe l’étudiant des spécificités du partenariat et assure, avec l’aide du secrétariat international, le lien avec l’office international de l’établissement d’accueil. Un référent professionnel au sein de la structure d’accueil et un référent école veillent au suivi et à l’accompagnement des mobilités de stage.

Compétences linguistiques

A l'ESTES, les étudiants de 1er cycle participent à une unité d'enseignement sur le travail social international. Dispensée en anglais ou en allemand, cette formation vise à promouvoir chez les travailleurs sociaux des compétences interculturelles et une découverte des dispositifs d'action sociale en Europe ou à l'international. 

Le cadre européen commun de référence pour les langues est l'outil à partir duquel les apprenants et candidats à une mobilité à des fins d'apprentissage développent leurs habilités pour communiquer (compréhension écrite et orale) avec des personnes d'origines diverses et aux prises avec des réalités sociales complexes.

Reconnaissance des parcours 

Toute projet de mobilité fait l'objet d'une demande de reconnaissance du parcours auprès de la commission études et cursus.