• Niveau 5

Diplôme d’Etat d’Assistant Familial

 

L’évolution des modes de prise en charge dans le secteur médico-social et des modes de placement dans le cadre de la protection de l’enfance nécessite une professionnalisation accrue des personnes accueillant à leur domicile à titre permanent un enfant, adolescent ou jeune majeur de moins de 21 ans. Pour répondre à ce besoin, le ministère de la santé et des solidarités a créé un nouveau diplôme : le Diplôme d’Etat d’Assistant Familial de niveau V (décret 2005-1772 du 30/12/2005) reconnaissant à ces assistants familiaux le statut de travailleur social.

L’assistant familial accueille en permanence à son domicile et dans sa famille un mineur ou jeune majeur au titre de la protection de l’enfance ou d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique.

La formation a pour objectif de le préparer au diplôme qui atteste des compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de cette profession :

  • Assurer une permanence relationnelle au quotidien : attention, soin et responsabilité éducative,
  • Favoriser l’intégration de l’enfant, adolescent ou jeune majeur dans sa famille d’accueil, lui permettre d’y trouver sa place en fonction de son âge et de ses besoins,
  • S’inscrire dans le projet éducatif global de l’enfant et travailler avec les autres membres de l’équipe pluridisciplinaire du service d’accueil,
  • Aider l’enfant, l’adolescent ou le jeune majeur à retrouver un équilibre et l’accompagner dans ses relations avec sa propre famille.

L’assistant familial doit être titulaire d’un agrément délivré par le Conseil Général et être en situation d'emploi. La formation devra être suivie par tout assistant familial, après le stage préparatoire à l'accueil de l'enfant et dans un délai de 3 ans après la signature du premier contrat de travail.Le stagiaire effectue nécessairement sa formation en situation d'emploi. Le coût de la formation est pris en chage par l'employeur.
Le DEAF est également accessible par la VAE.

Dispense et allègement de formation

La possession d'un titre ou d'un diplôme permet dans certains cas la dispense ou l'allègement de domaines de formation. La dispense d'un domaine de formation entraîne la validation du domaine de compétence correspondant et donc la dispense des épreuves de certification s'y rapportant et ainsi la validation automatique de compétences dans le cadre de la VAE.
L'allègement des domaines de formation permet de diminuer la durée de formation du domaine concerné mais ne dispense pas des épreuves de certification et ne valide donc pas la compétence dans le cadre de la VAE.
L'allègement est donc utile pour les parcours mixte (VAE partielle + formation initiale).

Sont dispensées de suivre la formation, les personnes titulaires des diplômes suivants :
- auxiliaire de puiériculture
- éducateur de jeunes enfants
- éducateur spécialisé
- puéricultrice

Sont allégées de module de formation, les personnes se présentant avec des validations obtenues par la VAE.

Cette formation de 240 heures (40 journées) en alternance est dispensée sur une amplitude de 18 à 24 mois. Elle se décompose en trois domaines de compétence

  • DF 1 : Accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil (140h)
  • DF 2 : Accompagnement éducatif de l’enfant (60h)
  • DF 3 : Communication professionnelle (40h) 

Des séances d'analyse de la pratique professionnelle fondées sur l'échange d'expériences, la réflexion sur les pratiques et la résolution de problèmes liés à la fonction d'assistant familial, ainsi que des ateliers pédagogiques préparant aux épreuves de certification du diplôme d'Etat, s'inscrivent de manière transversale et régulière pendant le déroulement de la formation.

Un livret de formation est établi pour chaque personne entrant en formation. Il atteste du parcours de formation suivi.
La formation est sanctionnée par le Diplôme d'Etat d'Assistant Familial (DEAF) délivré par le Préfet de la Région.

A chaque domaine de formation (DF) est asocié un domaine de certification (DC) comportant une épreuve organisée par la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS - Centre d'examen).
Ces épreuves sont :

  • DC1 : une épreuve orale d'entretien sur dossier de 45 minutes
  • DC2 : une épreuve écrite d'étude de cas d'une durée de 2 heures
  • DC3 : une épreuve orale de communication de 30 minutes

Le diplôme est classé au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation.

 

 

Nous consulter

  • Description
  • Objectif
  • Conditions d'accès
  • Contenu
  • Certification
  • Date limite

Share: