Publications

L’ESTES publie les actes de ses journées d’étude et collabore à différentes revues et collections.

Vademecum pour une protection de l'enfance transfrontalière

 Ce vademecum est le fruit d'un projet que l'ESTES a conduit durant deux ans en partenariat avec l'Evangelische Hochschule de Freiburg, et de l'Eurodistrict Strasbourg Ortenau, grâce au soutien du Conseil Départementale du Bas-Rhin, de la Fondation Entente Franco-Allemande (FEFA) et du Landratsant Ortenaukreis. Véritable outil de coopération transfrontalière pour les services de protection de l'enfance. Il est composé d’un lexique franco-allemand, d’études de cas ainsi que de schémas décrivant les procédures de part et d’autre de la frontière.

Pour plus de renseigment cliquez ici.

Les aidants informels de personnes âgées immigrées

Publication de l’Etude sur « Les aidants informels de personnes âgées immigrées » réalisée par le Département Développement & Recherche de l’ESTES en 2014/2015.

>>> Rapport final de l'Etude

>>> Synthèse de l'Etude

Les controverses du travail social en France et en Allemagne

Par-delà les idées reçues

Sous la direction de Béatrice Muller, Bruno Michon, et Blandine Simmot
Collection Institut de la ville et du développement

Présentation : 4ème de couverture

Repoussoir pour certains, modèle pour d’autres, l’Allemagne concentre les regards depuis plusieurs années. On aura bien sûr entendu parler du « modèle social allemand » au cœur duquel semble régner la recherche de consensus. On aura envié l’insolente prospérité de l’Allemagne dans la crise mondiale. On aura cependant déploré que cette prospérité se fasse au détriment des travailleurs pauvres symbolisés par les « jobs à un euro ». On aura enfin critiqué le modèle familial allemand qui peine à laisser une place aux femmes sur le marché du travail et à assurer une natalité suffisante au renouvellement des générations. Mais connaît-on réellement les transformations fondamentales de ce modèle social allemand depuis les années Schröder ? En Allemagne, que savons-nous de l’impact de la politique familiale allemande sur la protection de l’enfance ou des principes de la prévention spécialisée ? Peu de chose, et cela est d’autant plus dommageable que les évolutions parallèles des modèles sociaux français et allemands sont loin d’être aussi divergents qu’on le croit. La comparaison entre la France et l’Allemagne est un réservoir inépuisable de questionnements des bonnes pratiques que seuls une langue et un fleuve entravent. Notre défi dans cet ouvrage est d’établir une passerelle entre ces deux rives et d’interroger les théories et les pratiques du travail social à l’œuvre dans chacun de ces pays.
Béatrice Muller est directrice générale de l’École supérieure en travail éducatif et social (ESTES) à Strasbourg, maître de conférences de sociologie (en disponibilité), Université d’Evry-Val-d’Essonne et membre du RT 6 «Protection sociale, politiques sociales et solidarités» de l’AFS. Auteur de plusieurs ouvrages et articles sur les questions de politiques publiques et sociales, son travail de recherche porte actuellement sur les politiques sociales dans une perspective comparative.
Docteur en sociologie de l’Université de Strasbourg et de la Technische Universität de Berlin, Bruno Michon travaille depuis plusieurs années à partir d’une perspective comparative franco-allemande. Auteur de plusieurs ouvrages et articles, il s’intéresse particulièrement à la sociologie de la jeunesse, des migrations et de la laïcité. Chargé de recherche et de développement à l’ESTES de Strasbourg, il est membre du laboratoire Dynamiques européennes (UDS/CNRS).
Blandine Somot, en tant que directrice adjointe de l’ESTES, a œuvré à la mise en place du diplôme d’État d’ingénierie sociale, du département développement et recherche et des ateliers franco-allemands. Elle est titulaire d’une maîtrise de sciences naturelles, option éthologie, d’une maîtrise de sciences de l’éducation et d’un DESS de sociologie, et membre du CA de l’association Social Sans Frontières. Aujourd’hui, elle exerce comme formatrice consultante en ingénierie sociale.

>>> Publication

Le Sociographe

L’ESTES participe à la revue « Le Sociographe, recherche en travail social », publiée par l’IRTS du Languedoc Roussillon en association avec d’autres Ecoles Supérieures et Instituts en Travail Social. La ligne éditoriale, « Travailler les articulations entre réalités sociales, pratiques professionnelles et prescriptions politiques du travail social », correspond tout à fait à la manière dont l’ESTES envisage la réflexion et la recherche dans notre secteur. 

 Le numéro 45 sur  la prise de risque  dans le travail social est coordonné par l’ESTES : Mars 2014 N 45 : "Oser le risque".

Vient de paraître un Hors Série consacrée au travail social en perscpective franco-allemande: HS9 / Le voisin inconnu : le travail social en perspective franco-allemande, avril 2017.Sous la direction de Guy Schmitt, formateur enseignant et de Bruno Michon sociologue, chargé de recherche et développement, tous deux à l’École supérieure en travail éducatif et social de Strasbourg. Résumé et mots clés.

>>> site du Sociographe

Les Cahiers de la PRAF 

L’ESTES participe aux  « Cahiers de la PRAF », une revue pluridisciplinaire publiée sur Internet qui vise à rendre plus visibles les recherches en Travail Social.  La ligne éditoriale accorde  une importance à la connaissance en train de se faire et aux savoirs professionnels issus de la dialectique entre pratiques et savoirs formalisés.

Le prochain numéro sur « Communication et travail social », en cours de réalisation, est coordonné par l’ESTES.  

>>> site de la PRAF

Autres publications de l’équipe

« Les solidarités à l’épreuve des crises », Béatrice Muller, Jean-Claude Barbier, Maryse Bresson,
Edition l’Harmattan, collection « Institut de la Ville et du Développement », novembre 2012 

>>>  Publication

Fichiers :